Poster un message

En réponse à :

  • Le besoin d’une motion d’ordre

    27 mai 201309:21, par Jean Bourdariat
    Les débats entre universitaires, politiques, décideurs et activistes mélangent la politique économique et sociale à court terme, la préparation de l’avenir (sur la base des concepts que nous comprenons à peu près), et l’utopie (des concepts nouveaux dont nous subodorons les bienfaits, sans encore savoir en estimer les risques). Suivant les propos de Robert Boyer, considérer la pluralité des temps faciliterait bigrement la compréhension de la situation présente et des futurs possibles.
    Nous avons besoin d’une motion d’ordre : chaque débatteur/expert devrait comme l’anthropologue afficher la position (...)