Newsletter

Accueil > Le blog de Humandee > Le mode de calcul de la réduction Fillon tire les salaires vers le (...)

Le mode de calcul de la réduction Fillon tire les salaires vers le bas

mercredi 17 juillet 2013 par Jean Bourdariat

Le dispositif de réduction de cotisations sociales sur les bas salaires permet une réduction de cotisations de 28,1% du salaire brut pour les salariés payés au niveau du SMIC. La réduction de cotisations diminue lorsque le salaire s’élève pour s’annuler lorsque celui-ci dépasse 1,6 fois le SMIC. Cette réduction est avantageuse dans la mesure où l’employeur bénéficie d’une diminution significative de charges sociales pour les salaires proches du SMIC.

Cas d’un salarié rémunéré au SMIC

JPG - 63.1 ko

Mais le mode de calcul de la réduction de cotisations devient un problème lorsque l’employeur souhaite augmenter ses salariés, ou lorsqu’il a besoin de recruter des salariés plus qualifiés, à un niveau de salaire supérieur. Le salaire supplémentaire que recevra le salarié sera deux à trois fois inférieur à ce qu’il coûtera à l’employeur. Ainsi :

- Pour donner 221 € de plus par mois à un salarié au SMIC, l’employeur doit débourser en plus 542 €.

- Pour embaucher un salarié touchant 441 € de plus par mois qu’un employé au SMIC, l’employeur va devoir débourser en plus 949 €.

- Pour embaucher un salarié touchant 661 € de plus par mois qu’un employé au SMIC, l’employeur va devoir débourser en plus 1 625 € !

Le coût supplémentaire est si élevé qu’il empêche la montée en qualification et en niveau de rémunération des salariés.

JPG - 21.8 ko

Ce constat met à nouveau en lumière le niveau très élevé des cotisations sociales : chaque fois qu’un salarié reçoit 100 euros, 85 euros sont aussi versés aux organismes sociaux.

Détail des calculs

JPG - 80 ko

.